Kinésiologie et gestion des émotions

kinésiologie et gestion des émotions

Kinésiologie et gestion des émotions

 

Les émotions sont des forces puissantes qui influencent notre comportement quotidien. Pourtant, jusqu’à récemment, les émotions n’ont pas reçu l’attention qu’elles méritent. La première étape de la régulation et de la gestion des émotions consiste à apprendre à les identifier et à les étiqueter au fur et à mesure qu’elles surviennent. Cette capacité nécessite souvent non seulement la capacité d’observer ses réponses émotionnelles dans des situations, mais aussi de décrire avec précision le contexte dans lequel les émotions se produisent. Par conséquent, apprendre à identifier une réponse émotionnelle est énormément facilité si l’on peut reconnaître, décrire et comprendre les principaux attributs qui constituent chaque émotion, puis utiliser ces attributs pour créer un résultat plus efficace. Cependant, pour la plupart d’entre nous, ce n’est pas une tâche facile. Mais en devenant un avec nos expériences émotionnelles, nous pouvons apprendre la relation entre nos pensées, nos sentiments et nos réactions afin de mieux les gérer.

Cela commence par comprendre comment la lutte pour répondre aux exigences émotionnelles vous affecte ?

 

Le stress ne peut être évité. La façon dont nous traitons « cela » peut grandement influencer la façon dont « cela » nous affecte. Le stress émotionnel est prévisible et a toujours le même effet sur nous-mêmes, les autres et l’environnement. Par exemple, lorsque le stress émotionnel persiste trop longtemps, il provoque une réaction. Dans un premier temps, notre corps résistera au déséquilibre émotionnel. Nous pouvons continuer à résister avec succès à moins que le stress ne dure trop longtemps, trop fort ou trop souvent. À un moment donné, notre capacité à résister atteindra un stade d’épuisement et les résultats seront presque toujours sabotants, perturbateurs ou destructeurs. Ce n’est pas le stress émotionnel lui-même qui cause des dommages, mais votre capacité ou votre incapacité à y faire face avec succès. Les trois principaux facteurs qui déterminent le degré de stress émotionnel que nous connaîtrons dans une situation donnée sont le manque de prévisibilité, le manque de contrôle et le manque de débouchés pour la frustration. En séances de kinésiologie, le kinésiologie identifie grâce à la mémoire du corps, les émotions, les croyances, les programmes enregistrés que la personne à mis en place selon son histoire de la conception à aujourd’hui. Pour gérer le stress émotionnel est la prévention, en comprenant le stress émotionnel et en créant ensuite des capacités d’adaptation acceptables.

76,6% des personnes sont confrontés aux effets quotidiens du stress émotionnel

Pressions des attentes :  41,18 %

Frustration : 39,32 %

Conflits :  19,50 %

Les personnes conscientes de leurs schémas émotionnels sont émotionnellement équilibrés, prennent plus facilement des décisions et des choix plus efficaces.

 

La question constante d’aujourd’hui est de savoir s’il est possible d’améliorer sa confiance en soi et sa compétence de gestion émotionnelle. La kinésiologie permet une meilleure connaissance de soi et un véritable développement personnel, l’approche utilise différents outils, programmes et objectifs à atteindre. L’apprentissage émotionnel nécessite une approche différente selon la personne et son histoire.