Vaginisme

vaginisme

 

Chez certaines femmes, les muscles du vagin se resserrent au lieu de se détendre, rendant la pénétration difficile sinon impossible.  Bref les statistiques varient mais on estime que la vaginisme concerne jusqu’à 17 % des femmes. 

Les traitements du vaginisme

 

Commencer d’abord par en parler avec votre médecin, un kinésithérapeute et un kinésiologue.

 

Le vaginisme doit être traité le plus tôt possible afin de bloquer le cycle de la peur. Un médecin pourra exclure les infections et autres causes de douleurs vaginales.

  • Il existe des exercices qui aident à renforcer le plancher pelvien et à étirer les muscles.
  • La visualisation, le simple fait de se concentrer sur cette partie du corps et d’essayer de la détendre peut aider.
  • Les dilatateurs ou autres sex-toys
  • La connaissance de son anatomie
  • Des exercices de respiration/décontraction ;

  • Des méthodes pour habituer le corps et relier la pénétration à la sensation de plaisir

  • Des exercices de relaxation mentale peuvent également être utiles afin de réduire la tension dans les muscles.
  • Identifier les croyances limitantes et le conflit psychologique résultant d’un système inconscient protecteur que la personne met en place pour se protéger.
  • Identifier de quoi la personne se protège inconsciemment grâce au vaginisme ?
  • Identifier les domaines de vie que je tente de surcontrôler au lieu d être confiance, sereine et lâcher prise
  • Se libérer de la dépendance affective
  • Accroitre l amour de soi
  • Redevenir au centre de sa vie : beaucoup de femme atteinte de vaginisme ont tendance à s’oublié, minimiser leurs besoins ou faire passer ceux des autres avant
  • Evoquer la notion de plaisir à vivre, l’orgasme, les peurs comme la peur de la mort, de la solitude, d’être enceinte, d’être touché..
  • Apprendre à être en relation intime avec soi, à pénétrer dans une partie de soi qui nous fait peur, qu’on a honte..

Chaque femme à sa propre expérience, sa propre histoire. La kinésiologie, grâce aux tests musculaires (biofeedback), aide à identifier les causes et les solutions personnelles à chaque femmes qui souffrent de vaginisme.

Chaque jour, des femmes guérissent du vaginisme alors pourquoi pas vous ? La première étape de la guérison, est l’acceptation. Parlez en à votre médecin et votre kinésiologue.