Dire NON

dire non facilement

Comment apprendre à dire non facilement ?

#Reprenez votre pouvoir et laisser le pouvoir de l’autre

 

On peut penser qu’on a pas le choix de dire oui car «  j’étais obligé… » obligé de quoi ? par qui ? C’est FAUX. Personne ne peut vous obliger à faire quoi que ce soit et vous avez toujours le choix. Vous pouvez assumer vos choix , accepter de dire non sans culpabilité ni peur du rejet car ce qui compte c’est que votre réponse soit juste pour vous.

Avant de focaliser sur la conséquence, focaliser sur la base : est-ce que c’est juste pour moi ? Arrêtez de vous dire que vous n’avez pas le choix, vous avez le choix d’être juste avec vous-même ! Reprenez votre pouvoir et laisser le pouvoir à l’autre si vous ne lui dites pas oui, quelqu’un d’autre s’en chargera et ce sera mieux car il le fera lui avec le cœur. Alors Laisser la responsabilité à l’autre. si vous dite non, ce n’est plus de votre responsabilité car c’est la demande de l’autre, l’autre est responsable pour trouver une solution, vous avez le droit de vous respecter, ce n’est pas peut-être pas le moment pour vous alors exprimer le à l’autre et laisser lui son pouvoir de faire & donc sa responsabilité.

#Ne fait pas de projection

 

Si je dis non il va se passer ci ou il va se passer ça, il va réagir comme ci ou comme ça… êtes vous médium ou Madame Irma ?

#Mettez les formes

 

Il y a une différence entre dire non (c’est tout) d’une manière froide, sans empathie, ou de dire non avec empathie. «  j’ai entendu ta demande et en même temps cela ne me convient pas, je te propose plutôt ceci ou cela… car je ne vais pas pouvoir accéder à ta demande. » Mettez les formes pour le respect de soi et de l’autre.

# S’entraîner

 

Faites une liste d’actions pour vous entraîner à dire non avec élégance. Dire non à des petites choses du quotidien.

Exercice : dire quand cela ne vous convient pas : une baguette de pain trop ou pas assez cuite à la boulangerie. osez vous dire non ? Ou dire pouvez-vous m’en donner une autre ? ou repartez-vous sans rien dire.

Autre exercice : se dire non quand c’est bon pour soi : est-il facile de vous dire non quand vous vous fixer un objectif et qu’une envie ou un comportement va à l’encontre de cet objectif ? Arrivez-vous à vous dire non ou cédez vous à la facilité ?

A vos listes !